Au Père Lapin

Restaurant | Suresnes

Au Père Lapin


160 ANS ET BIEN DANS SON TEMPS

Aux Portes de Paris, à quelques minutes de l'Arc de Triomphe, dans cette belle maison, accrochée aux collines de Suresnes, surplombant la tour Eiffel, officie l’équipe du Père Lapin. Cette véritable institution, née en 1861, fête ses 160 ans cette année, sans avoir perdu l’entrain de sa jeunesse. Les propriétaires y veillent avec soin. Johann Caillot par son accueil chaleureux et son œil en salle vigilant, et le chef Guillaume Delage, prêt à célébrer, toujours avec autant de soin, cette cuisine gourmande et créative qui connaît ses classiques.

UN LIEU ATTACHÉ À L’HISTOIRE DE PARIS ET SURESNES

Le jour où Paris décréta un octroi sur la consommation de vin sur son territoire, la clientèle traversa la Seine le dimanche pour aller se promener du côté de Suresnes et dans les environs afin de déguster le champêtre petit blanc issu du vignoble suresnois, qui perdure de nos jours. L’auberge du Père Lapin était née. Elle doit son nom à la construction du fort du Mont Valérien qui nécessita de très nombreux terrassiers souvent venus de la Creuse et que l’on nommait : les lapins. En hommage, la gibelotte de lapin y fit son apparition, sans ne jamais plus quitter la carte.

BRAS, ANTON, GAGNAIRE EN HÉRITAGE

Ce restaurant qui a tout d’une auberge contemporaine célèbre toujours avec autant de soin, cette cuisine gourmande, qui sait composer des assiettes créatives bien dans leur temps, est portée par Guillaume Delage, chef passé par les plus grandes Maisons (Bras, Anton, Gagnaire, et le bistrot Jadis qu’il a créé…). Le cuisinier n’a pas son pareil pour offrir des plats « canaille » qu’il a su réveiller. Les ris de veau ? Il les passe au barbecue préalablement afin de laisser un délicat goût de fumé en bouche. Le poulpe : il est fouetté d’une rouille au noir dense au goût intense, la crépinette de grouse farcie au foie gras ? sa sauce est finement fruité par l’acidité du cassis…

CHEMINÉE OU JARDIN ? ON S’Y SENT BIEN, HIVER COMME ÉTÉ

Johann Caillot, le propriétaire, s’est appuyé sur l’histoire du restaurant et ses formidables atouts, pour façonner un lieu attachant et engageant. Un cadre soigné et chaleureux, des produits frais, de saison, qui privilégient le local, des équipes bienveillantes…une expérience à vivre et à revivre, devant la cheminée l’hiver et entre terrasse et jardin dès l’arrivée des beaux jours.

UNE CUISINE À POIL ET À PLUME EN SAISON

Le chef se régale de cette saison automnale où le gibier peut faire son entrée en cuisine. Reconnu pour sa tourtière de colvert et foie gras, choux et pommes boulangère, comme pour sa crépinette de grouse rôtie qu’il accompagne en ce moment de blettes et trompettes-de-la-mort. Quant à sa recette de lièvre à la royale toute personnelle, elle réconcilie le sénateur Couteaux et Antoine Carême.

Unsere Karte entdecken

Praktische Infos


Küche

traditionell, Frischwaren, selbst gemacht, Terroir

Ortstyp

Restaurant

Services

Wifi, Terrasse, Kammerdiener

Zahlungsmittel

carte Bleue, American Express, Bargeld, Kontaktloses Bezahlen, Ticket Restaurant

Öffungszeiten


Mon - Sam

12:00 - 14:00 * 19:30 - 22:00 *

Sonntag

12:00 - 14:00 *

* Nur mit Reservierung

Erreichbarkeit/Kontakt


10 Rue du Calvaire 92150 Suresnes 01 45 06 72 89